Polident
Polident - ma prothèse dentaire en ligne
»  Accueil » Prothèses
Les prothèses dentaires avec Polident
Les prothèses

Vous allez bientôt porter une prothèse dentaire ou vous recherchez simplement des informations !
Retrouvez tous ces renseignements dans cette rubrique.

Les prothèses dentaires

Une prothèse dentaire est un dispositif destiné à reconstruire une dent délabrée suite à une carie ou une fracture. Elle permet également de remplacer des dents manquantes, soit par un moyen fixe (bridge et implant), soit par des appareils amovibles (à base métallique ou en résine).
Les types de prothèses dentaires existantes sont :
  • la prothèse fixée
  • la prothèse amovible
         - prothèse totale
         - prothèse partielle
  • la prothèse sur implant fixée ou amovible
La réalisation d’une prothèse dentaire est complexe. Elle nécessite de nombreuses étapes pour atteindre et optimiser le résultat final. Ce résultat dépend tant de facteurs anatomiques et fonctionnels que d’aspects techniques.

 Prothèse fixée, conjointe ou scellée

Une prothèse fixée reconstitue la dent en se rapprochant le plus possible d'une dent naturelle. Il peut s’agir d’une couronne unitaire qui remplace tout ou partie d’une dent délabrée. Cela peut être aussi un bridge qui remplace une ou plusieurs dents absentes en prenant appui sur des dents voisines que l'on doit couronner à cet effet, ou bien une dent à tenon (pivot) se fixant dans la racine.
  • Couronne dentaire

    Elle permet de reconstituer une dent délabrée ou encore de corriger un défaut de forme, de teinte ou une malposition dentaire. Elle peut être simple ou associée à un inlay de reconstruction (inlay-core). Cet inlay-core, ou reconstitution coulée, est un faux moignon ancré dans la racine de la dent par un tenon qui servira d’ancrage à la couronne dentaire au dessus.
    Selon l'emplacement de la dent ou les exigences esthétiques du patient, la couronne dentaire choisie peut être en céramique ou en métal. Lorsque la couronne dentaire est réalisée en céramique, il est possible d'en adapter la teinte.
    Le grand avantage de la couronne dentaire est qu'elle permet de rendre son aspect normal à une dent plus ou moins délabrée.
  • Bridge

    Le bridge permet de remplacer une ou plusieurs dents absentes en s’appuyant sur les dents adjacentes. Il est possible de réaliser un bridge de plus grande étendue pour remplacer plusieurs dents, il faut prendre appui sur plusieurs dents : les piliers. Ces piliers peuvent être soit des dents naturelles soit des piliers supportés par des implants dentaires.
    Lorsque les piliers sont des dents naturelles, celles-ci doivent être préparées au préalable pour en réduire le volume, voire les dévitaliser dans des situations bien particulières. Il s’agit d’un inconvénient majeur de la technique, qui peut être évité par la réalisation d’implants dentaires en lieu et place des dents absentes.
    Tout comme la couronne dentaire, le bridge dentaire peut être scellé ou collé. La prothèse dentaire est rapidement et facilement intégrée dans la cavité buccale. Son entretien ne diffère pas de celui des dents naturelles (brossage, fil dentaire pour nettoyer les espaces dentaires).
    Le plus grand avantage du bridge est qu’il permet de remplacer une dent manquante en utilisant un système fixe qu’il n'est pas nécessaire d'enlever pour le nettoyage quotidien.
    Le prix est l’inconvénient majeur et intervient dans le choix du type de prothèse dentaire.
  • Pivot ou faux moignon

    En cas de dent délabrée ou cassée, il faut avoir recours à un inlay-core qui reconstruit la dent sous forme de "moignon" et sur lequel vient s’insérer et s’ancrer la couronne prothétique. L'ensemble remplace complètement la partie apparente de la dent et se fixe dans la racine.

Matériaux utilisés pour les prothèses dentaires


Les matériaux utilisés pour les prothèses fixes peuvent être métalliques, céramo-métalliques ou tout céramique.
  • Les prothèses dentaires métalliques sont souvent utilisées pour les dents postérieures et le métal utilisé est du nickel-chrome ou, plus rarement, de l’or. Le grand avantage de ces prothèses métalliques est le prix. Le plus grand désavantage est d’ordre esthétique. A noter que des allergies au nickel sont possibles.
  • Les prothèses céramo-métalliques sont formées d’une armature métallique à base de nickel-chrome recouverte de céramique. Elles possèdent deux avantages : une chape métallique très robuste et un aspect esthétique. En cas d’allergie au nickel, le prothésiste peut remplacer le métal nickel-chrome utilisé habituellement par un métal à base de chrome-cobalt. Il peut également vous proposer une prothèse dentaire céramo-métallique avec un métal précieux comme l’or. Sachez cependant que cette option sera plus chère.
  • Les prothèses en tout céramiques sont de plus en plus utilisées. La céramique est utilisée seule. La couronne céramo-céramique possède de meilleures qualités esthétiques. Un autre avantage de ce type de prothèse dentaire est sa biocompatibilité, le risque d’allergie étant inexistant. Par contre elle présente une certaine fragilité qui limite son utilisation à des dents unitaires ou des bridges de petite portée (3 dents).

Prothèse amovible

Une prothèse amovible est, comme son nom l’indique, une prothèse qui peut s’enlever. Elle remplace généralement plusieurs dents. Souvent, la prothèse amovible constitue un choix plus économique auquel on a recours lorsque la prothèse fixe dépasse le budget dentaire établi ou que son indication n'est pas fondée.
Elle comporte une base servant de support aux dents artificielles. Le plus souvent, cette base est en résine acrylique imitant la gencive alors que les dents artificielles sont en résine ou en céramique. La base de la prothèse dentaire s’appuie en partie sur les dents restantes, en partie sur la gencive et l’os sous-jacent. L'armature peut-être en métal pour la rendre moins encombrante et agressive pour les dents restantes.
La prothèse dentaire est dite partielle lorsqu’il reste dans la bouche des dents sur lesquelles elle est retenue par des crochets. Elle est dite totale lorsqu’il n’y a plus de dents. Sa retenue se fait alors sur la muqueuse buccale, sur des racines dentaires ou sur des implants dentaires.
  • Prothèse amovible partielle

    La prothèse amovible partielle remplace les dents manquantes parmi les dents restantes. Des crochets s’insérant sur les dents naturelles ou couronnées assurent sa rétention. Constituée d’une base en résine servant de support aux dents artificielles ou d’une armature métallique en chrome-cobalt ou en titane – aussi appelée châssis métallique–, elle est garnie de selles acryliques supportant les dents de remplacement.
  • Prothèse amovible complète

    La prothèse amovible complète remplace la totalité des dents d’une arcade. Elle fonctionne sur le principe de la juxtaposition de deux surfaces identiques. Sa rétention découle du principe de la goutte d'eau entre deux lames de verre. La salive joue le rôle de l'eau et assure le joint de rétention.

Matériaux utilisés pour les prothèses amovibles

Plusieurs types de prothèses dentaires peuvent être proposés en fonction du nombre de dents à remplacer. Certaines prothèses ont une base en résine, d’autres sont réalisées à partir d’une plaque métallique coulée. La résine convient pour les appareils provisoires qui s’imposent au moment des extractions dentaires ; elle permet des réalisations moins onéreuses. Plus solide, le métal permet d’obtenir des plaques plus fines. Pour les appareils partiels, il permet de réduire la surface d’appui et de bien respecter la gencive autours des dents restantes.
Les dents utilisées pour la réalisation des prothèses amovibles sont de deux types : les dents en porcelaine et les dents en acrylique. Les dents en porcelaine sont très esthétiques et bien plus robustes que les dents en acrylique. Leur inconvénient majeur est qu’elles font du bruit quand elles claquent.

Prothèse sur implants

L’implant dentaire est une racine artificielle qui permet d’offrir des ancrages stables, résistants et durables sur lesquels s’adapte une prothèse dentaire amovible ou fixée. L’implant, qui a la forme d’une petite vis, s’intègre progressivement à l’os. Il est fabriqué en titane, matériau compatible avec les tissus et l’os humain.
Pour les prothèses fixes sur implants, il s’agit soit de couronnes dentaires, soit de bridges. Il convient de régler parfaitement l’occlusion, car l’implant est totalement fixe alors que la dent naturelle est légèrement mobile. Lorsque leur mise en place est possible, les implants permettent de ne pas surcharger les dents naturelles. En effet, dans les bridges traditionnels, la dent-support accomplit non seulement le travail qui lui incombe, mais aussi celui des dents qu’elle remplace, ce qui à long terme peut endommager le pilier.
Pour les prothèses amovibles sur implants, il s’agit généralement de prothèses complètes inférieures en résine. La prothèse dentaire est reliée aux implants par des boutons pression ou par des cavaliers sur une barre de rétention.
Il convient de noter que la pose d’implants est contre-indiquée chez les patients immunodéprimés, et risquée chez les diabétiques, les patients à haut risque cardio-vasculaire et les grands fumeurs.

Comparaison des principaux types de prothèses

Le choix d’une prothèse dentaire dépend de nombreux facteurs de type anatomique, médical, pécuniaire ou de la préférence du patient. Le tableau ci-dessous résume les principales caractéristiques des deux grands types de prothèses dentaires : la prothèse fixe et la prothèse amovible.

Prothèse fixe
Prothèse amovible
Avantages :
  • Fixée en bouche de manière permanente
  • Ressentie par le patient comme partie intégrante du corps
  • Rétablit complètement la fonction masticatoire
  • Souvent très esthétique
  • Ecosystème buccal inchangé
Avantages :
  • Le patient peut enlever la prothèse
  • Traitement rapide
  • Economique et simple
  • Modifiable lors de la perte de dents
Inconvénients :
  • Traitement long
  • Souvent coûteux
  • Difficilement modifiable
Inconvénients :
  • Ressentie comme corps étranger auquel il faut s’habituer
  • Ne rétablit que partiellement la fonction masticatoire
  • Esthétique parfois compromise
  • Doit être adaptée au fil du temps
  • Ecosystème buccal modifié : risque de carie accru, risque de parodontite, risque de lésions muqueuse
 
 
 
Produit d'entretien
Nettoyants pour prothèse dentaire
Produit pour fixation
Crèmes adhésives pour prothèse dentaire
 
 
 
Témoignage
Retrouvez le témoignage de Claude qui a essayé pendant une semaine nos crèmes
 
Questions fréquentes
Retrouvez les dernières questions
 
Contact
Envoyez nous vos questions ou remarques, nous nous ferons un plaisir d'y répondre
 
Polident nettoyants et Polident fixatifs pour prothèses dentaires sont des dispositifs médicaux. Ces dispositifs médicaux sont des produits de santé réglementés qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Fabricant : ‘Stafford Miller (Ireland) Limited’.
Lire attentivement les instructions figurant sur l’emballage. Code CHFR/CHPOLD/0006/12/12.